Concerts Janvier 2022

Concert à partir de 21h30

Suite aux dernières directives gouvernementales, le Caveau de la Huchette reste fermé jusqu'au 24 janvier 2022 .

Lundi 24 janvier : BLUES MONDAY

Mardi 25 janvier : NIREK MOKAR & HIS BOOGIE MESSENGERS

Mercredi 26 : ARCHYSAX

Jeudi 27 et vendredi 28 : JEFF HOFFMAN INVITE RONALD BAKER

Samedi 29 : JEFF HOFFMAN "TRIBUTE TO CHUCK BERRY"

Dimanche 30 janvier : MEGASWING avec STEPHANE ROGER 

Lundi 31 janvier : BLUES MONDAY

Lundi 24 janvier

BLUES MONDAY

Un mélange détonnant de feeling, de talent et de savoir-faire, au carrefour du blues et de la soul, du funk et du rock,  des ballades et du boogie. Amis musiciens,  venez jammer.    

Mardi 25 janvier

NIREK MOKAR & HIS
BOOGIE WOOGIE MESSENGERS

C'est en ayant la chance de pouvoir écouter et voir jouer tous les grands spécialistes du Boogie-Woogie au "Paris Boogie Speakeasy" où travaillait son père quand il était tout petit qu'il a eu le coup de foudre pour le piano Boogie Woogie. Au final un vrai groupe dans lequel vieux briscards qui swinguent, soutiennent et mettent en valeur tout le talent du nouveau prodige français du Boogie-Woogie…

Mercredi 26 janvier

DANY DORIZ INVITE ARCHYSAX

Dirigé par Pascal Thouvenin, une section rutilante de 5 saxs qui rend hommage aux plus grands compositeurs de l'histoire du jazz.

Jeudi 27 et vendredi 28 janvier

JEFF HOFFMAN INVITE

RONALD BAKER

Jeff est cofondateur du groupe Boogaloo Baby avec Philippe Combelle, Philippe Petit et Jean-Jacques Elangué, une formation très appréciée par la critique. Dans le style des combos des 60’s inséparables de l'orgue Hammond, Boogaloo Baby est à l'origine de la renaissance en France d'un des styles de jazz les plus funky. L’influence de grands guitaristes comme Wes Montgomery, Grant Green et George Benson est ici évidente dans le jeu de guitare de Jeff au sein de cette formation. Son objectif était de montrer, que dans une ville ou le jazz est réputé intellectuel, académique et inaccessible, le jazz possède aussi un groove solide et funky. On peut d'ailleurs le trouver souvent dans le même lieu le dimanche soir, irradiant de sa présence les Sunday Blues Sessions, ampli à fond, lancé dans quelque shuffle incandescent... Après plusieurs années consacrées essentiellement au jazz, ce nouveau projet : Jumpinjeff’s Big Band Blues Allstars, il revient à ses racines du blues. Il y incorpore des éléments de jazz, dans un style ancien, au temps ou le jazz et le blues étaient moins éloignés que de nos jours.

"Initié à la musique par ses frères à l'âge de treize ans, Ronald étudie la trompette à la Baltimore School for the Arts puis à l'Oberlin Conservatory of Music où il compte parmi ses professeurs Donald Byrd, J.J. Johnson and John Faddis.Au sortir de l'université, Ronald débute sa carrière de musicien à Miami. Il s'installe en France en 1992. Trompettiste au phrasé délicat et au « scat » qu'il maîtrise à la perfection, Dany Doriz l'a invité à composer cette formation, et à enregistrer avec lui sur le CD avec Scott Hamilton.

Ronald Baker se produit dans les plus grands festivals tels que Montreux, Montréal, Marciac, mais aussi dans les clubs de jazz comme le Caveau de la Huchette à Paris.

Samedi 29 janvier

JEFF HOFFMAN TRIBUTE TO CHUCK BERRY

Jumpin' Jeff est un chanteur/guitariste américain qui est aujourd'hui l'un des rares musiciens à célébrer le blues à une époque où la tektonik et autres monstruosités polluent le paysage musical...C'est un petit bonhomme d'une cinquantaine d'années complètement fou qui vous lache des solos à vous faire fondre les oreilles de plaisir, qui se débrouille toujours pour faire l'apologie du whisky et des femmes françaises et qui est tout simplement épatant de talent.

Dimanche 30 janvier

MEGASWING

Stéphane Roger et son Mégaswing vous proposent un répertoire swing entièrement  dévoué à la danse. Tel est le mot d’ordre!   

 

Lundi 31 janvier

BLUES MONDAY

Un mélange détonnant de feeling, de talent et de savoir-faire, au carrefour du blues et de la soul, du funk et du rock,  des ballades et du boogie. Amis musiciens,  venez jammer.